Noémie & Soraya


de Grégoire Aubin

Création le 4 mai 2022 au Théâtre de l’Opprimé

Mise en scène Marceau Deschamps-Ségura

Avec
Yann-Joël Collin
Marceau Deschamps-Ségura
Lucie Durand
Ada Harb
Maxime Lambert
Maroussia Pourpoint
Alexiane Torres

Création costumes et scénographie Leslie Moquet
Création sonore Léa Moreau

Co-production La Cité Furieuse

Soutiens
la Rookerie, Mains-d’œuvres, Label Rue du Conservatoire
Avec la participation artistique du Jeune théâtre national et de l’ESCA. Le spectacle bénéficie de l’aide précieuse du FONPEPS


Léa habite Cité numéro 7, une gigantesque Ville-État située sur un vaste territoire qui jadis était la France. Depuis l’avènement fulgurant de l’animisme et grâce au progrès perpétuel de la science, les nouveau-nés sont hybridés avec leur animal totem ; Léa est donc une petite fille lapine, tout comme sa sœur Noémie, à peine plus jeune et passionnée par les arts interdits. Quand cette dernière disparaît brutalement lors d’un incident inénarrable, quelque chose chez Léa s’éteint, et elle s’enfonce inexorablement dans l’apathie, puis le désespoir. Seule survivante officielle du terrible accident qui lui a pris sa sœur et a développé chez elle une peur panique de l’obscurité, de la forêt et des robots, Léa grandit sans y réfléchir et vit sans y penser. Son existence est toutefois bouleversée, quelques années plus tard, par l’arrivée fracassante d’Andésine, une agente de la Police du Réel qui s’avère plus tard en être la Directrice et de Carl, son fidèle assistant au physique assez déstabilisant. Chargée de surveiller l’art, les drogues et toutes les autres formes de divertissements qui éloignent la population du Travail, de l’Utile ou de la Foi, la Police du Réel trouve en Léa une recrue au talent non négligeable ; et Andésine aperçoit en elle le fragment d’une promesse, l’étincelle d’un sentiment inconnu, la possibilité de la joie.

%d blogueurs aiment cette page :